Quels critères pour mon futur mari/ma future femme?

Dans la recherche de notre moitié, quels sont les critères conscients ou inconscients que nous avons? Avec quel filtre allons nous à la rencontre de l’autre?

Il y a ceux qui font une liste hyper claire et détaillée, comme une de mes amies qui pendant longtemps avait trois pages de critères, qui allaient du critère physique d’avoir un ourlet de pantalon bien fait au critère spirituel d’être guéri de ses blessures de la petite enfance en passant par le critère de caractère d’aimer prendre de nouvelles responsabilités. Elle était trop exigeante, mais elle avait le mérite d’avouer ses critères et les mettre en lumière.

Il y a aussi ceux qui ont une liste inconsciente de critères.

Avant de rencontrer Tomas, j’avais renoncé à la liste de critère. Je voulais être ouverte à toute possibilité et me laisser conduire par Dieu dans mes rencontres. Il n’en reste pas moins que j’avais une liste de critères inconsciente! Des critères non avoués, des restes de fantasmes et de films romantiques. J’ai réalisé cela au moment de choisir d’entrer dans une relation de couple avec Tomas. C’est à ce moment-là que l’affolement est entré dans mon coeur: « Arg! En fait je n’imaginais pas mon futur mari comme ça! Il est Tchèque… Peut-être qu’Australien ça ferait plus classe? Le look nordique c’est pas trop mon truc, à la base j’avais plutôt un faible pour les « bruns ténébreux ». Et au fond derrière tout ça: « J’ai peur de l’intimité, j’ai peur du couple, j’ai peur de me tromper,… » et dans le deuxième ciel: « Aïe, deux serviteurs de Dieu en train de former un couple, ça va faire des dégâts, vite arrêtons ça en semant des mensonges! »

Du monde ou de Dieu?

Ce week-end, j’ai animé une rencontre dans un petit groupe de femmes célibataires, et l’une d’elles confiait: « Je suis toujours plus attirée par les non-chrétiens. Faut dire que dans le milieu chrétien, les gars ne font pas trop envie! »

Est-ce que vous aussi, vous raisonnez ainsi?

Est-ce que vous êtes plus attirés par les hommes/les femmes qui répondent aux critères du monde que ceux/celles qui répondent aux critères de Dieu? Parce que c’est bien de cela au fond qu’il s’agit…

Où est notre cœur? Pour qui bat-il? Pour le monde ou pour Dieu?

La Bible nous dit:

N’aimez pas le monde ni rien de ce qui fait partie de ce monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour pour le Père n’est pas en lui. En effet, tout ce qui fait partie du monde: les mauvais désirs qui animent l’homme livré à lui-même, la soif de posséder ce qui attire les regards, et l’orgueil qu’inspirent les biens matériels, tout cela ne vient pas du Père, mais du monde. Or le monde passe avec tous ses attraits, mais celui qui accomplit la volonté de Dieu demeure éternellement. (1 Jean 2:15-17)

 

D’où proviennent les conflits et les querelles entre vous? N’est-ce pas des désirs égoïstes qui combattent sans cesse en vous? Vous convoitez beaucoup de choses, mais vos désirs restent insatisfaits. Vous êtes meurtriers, vous vous consumez en jalousie, et vous ne pouvez rien obtenir. Vous bataillez et vous vous disputez. Vous n’avez pas ce que vous désirez parce que vous ne demandez pas à Dieu. Ou bien, quand vous demandez, vous ne recevez pas, car vous demandez avec de mauvais motifs: vous voulez que l’objet de vos demandes serve à votre propre plaisir. Peuple adultère que vous êtes! Ne savez-vous pas qu’aimer le monde, c’est haïr Dieu? Si donc quelqu’un veut être l’ami du monde, il se fait l’ennemi de Dieu. (Jacques 4:1-4)

Satan sait que nous désirons vivre le couple et nous marier selon le coeur de Dieu. Notre recherche n’est pas passée inaperçu. Alors, que va-t’il faire pour nous détourner des plans de Dieu? A votre avis? Il peut nous en envoyer des gars/femmes charmeurs(ses) dépourvus d’amour pour Dieu! Même des gars/femmes qui vont nous séduire par leurs « valeurs chrétiennes » mais qui ne connaissent pas Dieu et recherchent les attraits de ce monde: la gloire, l’argent, la beauté…

Ils finiront par se perdre. Ils ont pour Dieu leur ventre, ils mettent leur fierté dans ce qui fait leur honte, leurs pensées sont toutes dirigées vers les choses de ce monde. Quand à nous, nous sommes citoyens du Royaume des cieux! (Philippiens 3:19-20a)

Les critères du Royaume

Non, nous n’appartenons pas à ce monde! Nous sommes citoyens du Royaume des cieux, nous sommes étrangers sur la terre, ambassadeurs de Jésus Christ qui vit en nous!

C’est une des premières choses à faire lorsque nous sommes en proie à la séduction: nous rappeler de qui nous sommes en Jésus Christ! D’où nous venons et où nous allons. Rappelons nous ce que nous avons quitté et où nous serions sans Jésus, et où nous voulons aller, quel est notre objectif à long terme: le Royaume des cieux! Ainsi nous pouvons réviser nos critères avec la perspective du Royaume.

Nous réalisons que la beauté physique est passagère et que ce qui rend un visage beau c’est la lumière de Jésus qui brille dans les yeux; que le succès ne vient pas d’une carrière brillante et un compte bancaire bien rempli mais de la disponibilité du cœur à accomplir la volonté de Dieu et lui faire confiance; que la force véritable ne se manifeste pas dans la propension à se croire mieux que les autres et les critiquer, mais l’humilité de coeur, la volonté de pardonner, le courage à déclarer la vérité et la crainte de Dieu.

Nous réalisons la valeur que Dieu a mis dans nos frères et nos soeurs chrétiens. Nous prenons conscience de ce qui a vraiment du prix et nous y attachons de la valeur. Nous commençons à honorer nos frères/nos soeurs, à désirer construire une relation avec un homme/une femme, non pas à cause de son look, sa popularité sur Facebook, son succès financier, etc. Mais à cause de son amour pour Dieu, de son esprit doux et paisible, de son caractère bienveillant, de son autorité spirituelle, etc.

Dans la Bible, Dieu nous donne concrètement plein de critères pour trouver une femme ou un homme de valeur. Il y a Proverbes 31, 1 Pierre 3 qui décrivent la femme de valeur, mais il y aussi de nombreux modèles de femmes et d’hommes trouvés justes aux yeux de Dieu: David, Salomon, Moïse, Esther, Ruth, Abigaïl, Marie, Paul, Timothée, etc.

Lorsque nous rencontrons une « cible potentielle », la comparons nous aux héros des films holywoodiens ou à ces modèles bibliques?

Ce qui m’amène à vous partager encore un moyen de résister à la séduction du monde:

Enfin, frères (et soeurs), nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange. (Phil 4:8)

Nous vivons dans le monde, et nous sommes à longueur de journée assaillis par ses critères de beauté, succès et « recettes » pour l’amour. Face à cela, combien de temps par jour passons nous à prier, lire la Parole de Dieu et écouter Dieu?

Combien de temps passons nous à méditer sur les critères de Dieu? Sa définition de l’amour, de la beauté, de la sagesse?

Nous avons besoin de renouveler nos pensées par sa parole afin que nous discernions ce qui est juste et mérite l’approbation. Facebook, Instagram, et même certains comptes chrétiens sont truffés d’images fausses qui donnent des complexes.  C’est sans parler des publicités que nous voyons contre notre grès. Mais quelle est la vérité derrière tout ça? Où est le coeur? D’où vient véritablement le bonheur? De vivre le couple « Ken et Barbie » ou un couple qui se confie en Dieu et cherche son Royaume plus que tout?

Tomas, c’est pas Ken. Si j’avais fait ma liste selon les critères du monde ou mes fantasmes de l’homme parfait, il n’aurait pas passé le test (aucun n’aurait passé le test en fait). Tomas a plein de qualités, c’est un homme avec qui je ne m’ennuie jamais car il a plein d’idées et d’initiatives, il me met en confiance et m’aide à grandir spirituellement car il a beaucoup de sagesse, je le trouve beau, etc. Nous avons des personnalités différentes ce qui nous met au défi et nous fait grandir, mais nous avons aussi beaucoup de centres d’intérêt commun et une véritable amitié. Bien sûr, il est important de bien s’entendre au niveau de l’âme (intellect, émotions, passions,…) et aussi d’avoir de l’attrait physique l’un pour l’autre. Mais au fond, la plus grande valeur de Tomas, c’est qu’il aime Dieu et le cherche. Le reste découle de cela.

Cet après-midi, alors que j’écrivais cet article, il a passé l’après-midi dans sa chambre à prier. Je l’ai subtilement enregistré derrière la porte! 😉 Je voulais terminer cet article avec un son d’un homme de Dieu. Il est rappeur et ça pourrait être classe de mettre une vidéo d’un de ses concerts, mais c’est encore plus fort de ne pas regarder aux apparences mais de regarder au coeur. Alors voilà un petit son d’adoration avec les 4 accords qu’il connait à la guitare…

 

Et en bonus « humour », mon amie (vous savez, celle qui avait 3 pages de critères) en compagnie de l’homme parfait imaginaire qui répond à tous les critères et… demeure un fantasme, empêche d’aller à la rencontre de notre prochain et de voir sa vraie beauté. Oui, ça fait peur, et en même temps c’est la réalité cachée de beaucoup d’entre nous!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

8 réflexions sur “Quels critères pour mon futur mari/ma future femme?

  1. Clément dit :

    Que faut-il faire si on a un contact qui se dit chrétien se dit aimer Dieu mais vas très peu souvent au culte sous prétexte de n’être pas suffisamment patiente pour écouter un message ? Et n’a pas non-plus la révélation de Jésus-Christ en tant que Dieu ? Je pense qu’il faut prier pour elle bien sur et autrement ?

    J'aime

    • Pauline Jouvet dit :

      Hello Clément! Oui prier pour elle et aussi témoigner, anoncer Jésus… Mais toujours avec patience et amour, sans pression, ce qui est plus difficile quand il y a des émotions en jeu (pour l’avoir vécu…). Ca peut être bon de la connecter à d’autres chrétiens qui sont passionnés par Dieu, la baigner dans une atmosphère du Royaume (si elle va pas au culte, le culte peut venir chez elle ;-)) J’ai écrit aussi l’article « sortir avec un non chrétien » sur le sujet > https://liberespouraimer.com/2015/03/16/190/ Comme tu le dis très bien, toute personne se disant chrétienne ne l’est pas forcément dans le coeur. Et ce qui peut paraître un détail au départ quand nous sommes dans l’enthousiasme de la relation peut gâcher une vie. Bon courage, sois inspiré et conduit par l’Esprit de Dieu!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s