Où sont les hommes (chrétiens)?

Il n’y pas de mecs dans l’église, les bons sont déjà tous pris, et autres mensonges de ce genre à dégommer.

J’ai retrouvé cet article dans mon carnet de notes de l’année dernière. C’était juste après une semaine passée à Psalmodia (un camp artistique au centre chrétien de Gagnière) avec une amie. Le craquage était proche:

Oui, moi aussi, il m’est arrivée de me dire que, vraiment, tous les gars chrétiens de mon âge sont déjà pris!

C’est FAUX!

En bonus à la fin: vous saurez où j’ai rencontré mon ami 😉

Il faut déjà donner un peu de contexte à ce craquage: j’étais dans un camp chrétien artistique: un thème qui attire les hommes (les ateliers musique font un bon boulot pour ça), mais quand même une majorité de femmes! Ce n’est pas comme si j’avais choisis un camp de sports extrêmes! Malgré cette majorité de femmes, il y avait quand même quelques hommes de mon âge qui avaient l’air célibataires et super sympas. Je ne les avais pas vus au départ (cette vidéo a été prise le 2ème jour).

Est-ce que vous aussi, il vous arrive de croire qu’il ne reste aucun gars chrétien pour vous? Qu’ils sont déjà tous pris?

Je voudrais déjà vous dire que c’est faux. Il reste pléthore de célibataires chrétiens, des gars supers! Il n’y en a peut-être pas beaucoup en proportion dans le milieu chrétien, mais ceux qui sont là, allons les rencontrer!  Laissons aussi de côté nos préjugés et nos critères du monde pour aller vers eux et apprendre à les connaître. Parfois, nous ne nous sentons pas attirés par eux car nous sommes restés bloqués sur nos critères humains (il faut qu’il mange bio, qu’il aime l’escalade, qu’il ait un bon style vestimentaire…) et nous ne réalisons pas que ces hommes, au-delà des apparences, correspondent aux critères les plus forts pour nous (aimer Dieu, marcher dans l’intégrité…), ceux que nous recherchons pour construire sur le long terme.

Réjouissons-nous de ce que Dieu nous donne! Arrêtons de murmurer sous nos tentes! Dieu est bon et fidèle. Sachons que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu. Réjouissons-nous en toutes circonstances, ce ne sont pas elles qui déterminent notre vie! Demandons à Dieu d’élargir notre regard, que nous puissions voir selon sa perspective: nous verrons alors que ce n’est pas le nombre de célibataires chrétiens dans notre église qui détermine nos chances de nous marier un jour! Dieu peut agir dans ce domaine de nos vies et nous permettre de rencontrer de nouvelles personnes, si seulement nous lui faisons confiance. Si nous observons la marche du peuple hébreux dans le désert, il est évident que les attitudes de plaintes engendrent la colère de Dieu alors que la reconnaissance ouvre les écluses des cieux!

Nous pouvons donc nous réjouir en Dieu au delà des circonstances, rester dans l’espérance que ses plans vont s’accomplir pour nos vies et, nous pouvons aussi… changer nos circonstances! Tel le serviteur d’Abraham chargé de trouver une épouse pour Isaac qui a traversé le pays et qui s’est tenu sur le lieu où les femmes se réunissaient (un puit), nous pouvons nous mettre en route vers des lieux plus propices. Les sports extrêmes? Pas besoin non plus d’aller dans un camp sur un thème qui ne nous intéresse pas, car il est bon de rencontrer des personnes qui ont des intérêts proches de nous. Lorsque je vivais au Liban par exemple, les équipes de jeunes missionnaires qui venaient faire des missions sur le terrain étaient en majorité masculine par exemple. Je ne suis pas super sportive, mais j’aime les missions à l’étranger ou l’évangélisation de rue, ce sont des cadres dans lesquels j’ai plus de chance de rencontrer des hommes qu’à un stage de danse de louange!

Enfin, j’entends souvent que l’église est plus féminine que masculine. Je fais le même constat dans les milieux chrétiens que je côtoie mais je ne suis pas à 100% sûre que c’est un fait, il faudrait faire une étude. Je vais parler seulement de ce que je vois autour de moi, mais je suis loin de connaître l’ensemble du milieu chrétien français.

J’ai l’impression, comme beaucoup, que l’église en France est plus féminine. J’y vois diverses raisons qui me poussent à intercéder. Notamment, certains domaines où les hommes trouveraient plus facilement leur place sont peu développés: le combat spirituel, l’évangélisation et le côté apostolique (partir en mission, planter des églises…). Le format louange + écoute d’un enseignement assis sagement ne fait peut-être pas rêver les hommes qui aimeraient plus d’action. Ceci n’est qu’une hypothèse non prouvée 😉

A cela, je vois deux pas pratiques pour les femmes célibataires françaises:

  • aller voir à l’étranger ce qui se passe (je suis souvent étonnée par le nombre de gars dans certaines assemblées chrétiennes d’autres pays: Etats-Unis, Allemagne, Canada… Pour ceux qui ne parlent pas anglais, n’oubliez pas que la Suisse est toujours un vivier de chrétiens, il y a aussi le Québec, la Belgique et une bonne partie de l’Afrique)
  • priez pour que les hommes se lèvent en France! Prions pour les hommes de nos familles et nos amis qui ne connaissent pas encore Dieu.

Enfin, j’encourage les hommes chrétiens célibataires qui ont lu cet article à poster des commentaires pour dire aux femmes que oui, vous êtes là, bien présents! Et je vous bénis en vous disant que vous êtes des hommes biens, dignes d’être rencontrés, honorés et aimés!

Comme promis en bonus:

J’ai rencontré Mister H à une conférence chrétienne à Leipzig en Allemagne. Je suis responsable dans un réseau d’églises de maison en France (où il y a toujours une majorité de femmes) et je suis allée à cette conférence organisée par un réseau d’églises de maison basé en Allemagne mais international. C’était une conférence pour des responsables et j’ai été agréablement surprise de voir autant d’hommes chrétiens matures! Et beaucoup de jeunes célibataires! Dans beaucoup de grosses conférences il est difficile de vraiment rencontrer les personnes. Mais à cette conférence, la mise en relation était encouragée et facilitée par des ateliers, petits groupes sur des thèmes, etc. J’ai rencontré Mister H à un atelier sur le thème de la résolution de conflits. Il n’y avait que des gars sauf moi. Comme Mister H est Tchèque, nous étions les deux personnes à avoir besoin d’une traduction en anglais (l’atelier était en allemand) et nous avons aussi fait les applications pratiques de l’atelier ensemble avec notre traducteur. Partager sur des sujets spirituels et prier ensemble, forcément, ça aide à se connaître! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s