3 mensonges sur le célibat

J’ai été touchée par cet article de Natalie Floyd publié récemment dans Relevant (l’original en Anglais ici). En tant que célibataire, il fait du bien. On se sent compris, reconnus et appréciés pour qui on est et tout ce qu’on peut apporter autour de nous durant cette période de notre vie. Je pense que cet article aidera aussi les couples qui désirent soutenir et aimer leurs amis célibataires, ou simplement ne pas faire de gaffe… 😉


Etre célibataire pendant la vingtaine est une aventure exaltante, n’est-ce pas? Beaucoup de nos émissions préférées (Friends, How I met your Mother et New Girl, juste pour en nommer quelques unes) donnent une image très fun de la vie de célibataire.

Vous passez tout votre temps (que vous avez en abondance) dans des cafés, à vous amuser avec vos meilleurs amis, à rire de vos mésaventures et à garder l’oeil ouvert pour un prochain rancard. La vie est imprévisible et la romance vous attend toujours au prochain tournant.

Même si nous savons que les images télévisées sont éloignées de la réalité, des influences culturelles comme celles-ci – combinées avec les voix que nous entendons dans l’église et nos communautés – parviennent à s’infiltrer dans nos attentes de ce qu’est vraiment la vie de célibataire.

Mais le célibat n’est jamais aussi noir ou blanc que les caricatures et stéréotypes nous le montrent. Et la vérité est que chaque personne l’expérimente différemment. Il y a des moments où le célibat nous donne une liberté et une flexibilité que nous n’expérimenterons pas dans une autre saison, et c’est exaltant.

Mais il y a aussi des moments où le célibat nous conduit dans des sentiments de désenchantement ou déception, où nous nous demandons comment notre histoire individuelle s’inscrit dans l’image plus grande du plan de Dieu. Donc, quand la société et ceux qui nous entourent semblent avoir des idées arrêtées sur ce que le célibat signifie vraiment, ça peut apporter de la confusion et le sentiment de ne pas être compris. Afin de balayer quelques fausses perceptions du célibat, voici quelques mythes que j’aimerais dégommer:

  1. Si vous êtes célibataire, votre vie affective est un domaine public

Le couple marié de votre église. La collègue de votre mère. La dame âgée de l’épicerie du coin. Si vous êtes comme moi, vous avez sûrement arrêté de compter le nombre d’inconnus qui se sont renseignés sur votre vie amoureuse. Même si elles sont presque toujours bien intentionnées, les questions sur votre statut relationnel peuvent être ressenties comme si quelqu’un allumait un projecteur sur un domaine très personnel de votre vie.

Si vous venez juste de traverser une rupture difficile ou que vous expérimentez une saison de sécheresse dans votre vie amoureuse, les questions relationnelles amenées soudainement et sans prévenir peuvent être douloureuses.

Clarifions les choses: les célibataires ne devraient pas avoir à donner des détails sur leur vie romantique à des gens qui n’ont pas été prouvés dignes de confiance. Les inconnus et connaissances? Pas prouvés. Votre dentiste? Pas prouvé. Les amis et collègues? Choisissez ceux dont vous valorisez les paroles de sagesse et conseils, et ensuite partagez ouvertement et de façon transparente avec ces quelques personnes.

Si l’intention de la personne qui vous pose ces questions est de connecter avec vous, il y a plein de sujets plus confortables pour aider à construire cette connexion. Et s’ils espèrent être divertis par la vie sentimentale de quelqu’un d’autre, ils peuvent rentrer chez eux et regarder la dernière saison de « The bachelor ».

  1. Si vous êtes célibataires, vous êtes égoïstes

Nous avons tous entendu cela plusieurs fois et sous différentes formes, parfois de façon directe et parfois de façon insinuée. C’est un mythe facile. Après tout, quand vous êtes célibataire, vous pouvez dépenser votre argent comme vous le voulez, votre temps libre vous appartient pleinement et vous n’avez pas à répondre à un concert de petites voix appelant maman ou papa quand vous passez la porte de chez vous. Etre célibataire, c’est comme des vacances prolongées où chaque jour est juste à propos de vous, n’est-ce pas?

En réalité, mes amis célibataires ont des styles de vie des plus sacrificiels et altruistes qui soient. Ils sont ceux qui sont disposés et capables de travailler de longues heures pour de plus faibles salaires et servent souvent des personnes directement avec peu de reconnaissance. Ils sont ceux qui lâchent ce qu’ils sont en train de faire pour garder les enfants de leurs amis mariés qui ont besoin d’une soirée en amoureux ou qui répondent au téléphone à 2h du matin quand un ami est en crise. Ils passent la plupart de leurs jours de vacances à célébrer les enterrements de vie de jeune fille/garçon, les mariages et baby shower des autres. Leurs journées ont tendance à être longues et remplies, car ils sont engagés dans tellement d’aspects de leur travail, leur église et leurs communautés. C’est la réalité de la vie de célibataire que beaucoup de personnes vivent. Et ils dessinent une belle image d’une vie vécue dans l’amour et le service.

  1. Si vous êtes célibataires, vous n’êtes pas vraiment un adulte

Quand j’avais la vingtaine, je me suis souvent identifiée à Pinocchio. Il voulait être un vrai garçon – je voulais être une vraie adulte. Mais dans plusieurs situations, j’ai senti que je ne serai pas capable de gagner le respect d’une vraie adulte tant que je ne serai pas mariée. J’ai parlé à plein de célibataires dans l’église qui ont ressenti la même chose. Parce que le mariage est l’expression ultime de l’engagement, il peut être facile d’assumer que ne pas être marié est synonyme de ne pas vouloir s’engager, ce qui est vu comme un indicateur d’immaturité.

En réalité, le statut relationnel n’indique pas nécessairement une aversion pour l’engagement ou la responsabilité. C’est plus souvent un indicateur de ne pas avoir trouvé la bonne personne pour s’engager et c’est OK.

Les événements de la vie comme le mariage, être propriétaire d’une maison ou avoir un CDI sont des opportunités de croissance personnelle et responsabilité, mais ils ne sont pas des références pour gagner un statut d’adulte. Et il est possible d’être mature et sage sans ces expériences.

Si vous êtes célibataires, entourez-vous de personnes qui vous défient et reconnaissent votre potentiel. Travaillez avec des gens qui attendront de vous de la responsabilité et de l’engagement, investissez profondément dans vos amitiés et construisez une vie qui vaut le coup d’être partagée avec la communauté que vous avez maintenant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s