Comment je suis finalement parvenue à faire des rencontres

Je viens d’un milieu chrétien français et parisien, où les femmes célibataires sont sur-représentées par rapport aux hommes. Lorsque j’ai commencé à lire le livre How to get a date worth keeping, qui suggère de faire cinq nouvelles rencontres chaque semaine et d’avoir régulièrement des rendez-vous avec des personnes du sexe opposé pour apprendre à les connaître, je me suis demandée où j’allais trouver ces hommes. J’ai très vite compris qu’à ce stade de la rencontre, je devais faire tomber tous mes critères et aller vers tout le monde.

C’est ce que j’ai fait. Lorsque je croisais des hommes célibataires, je ne mettais plus en action mon filtre avec ma liste de critères. J’allais vers eux avec la simple intention d’apprendre à les connaître, sans me demander si j’aimerais aller plus loin avec eux. La question de savoir si on a envie de construire une relation amoureuse avec quelqu’un ne doit pas survenir avant d’avoir brisé la glace. Nous avons besoin de passer du temps avec la personne pour la connaître avant d’y répondre. De même, aller boire un café avec quelqu’un (du moins dans la culture occidentale, je vous invite à vérifier les codes de la culture dans laquelle vous vous situez), n’engage pas à passer dans un mode amoureux et à sortir avec la personne. Ne laissons pas l’attirance physique ou les projections que nous faisons sur telle ou telle personne décider avec qui nous devrions passer du temps. Je ne vais pas discuter, échanger mes coordonnées ou boire un verre seulement avec les personnes qui m’intéressent ou pour qui j’ai de l’attirance. Chaque personne est une créature de Dieu digne d’être rencontrée. Bien sûr, en restant dans la limite de ce qui est sécurisé et ne nous soumettra pas à la tentation (se rencontrer dans un lieu public, ne pas boire de l’alcool si on y est sensible…). Dans un premier temps, ces rencontres n’ont pas pour vocation d’être romantiques, mais sympathiques.

Le démarrage de ce processus de rencontre s’est fait doucement. J’ai dû changer mes habitudes et faire des efforts pour réunir des circonstances favorables. Je suis allée à des soirées où je ne connaissais pratiquement personne même si je devais faire deux heures de trajet, j’ai visité le marché de Noël d’une église où je n’aurais jamais mis les pieds, j’ai pris des cafés avec des gars qui ne m’intéressaient pas du tout… La rencontre est vraiment devenue un style de vie. Alors que j’étais bloquée et stressée au départ (voir article Comment faire des rencontres), j’ai intégré le réflexe de me retourner dans les séminaires chrétiens pour me présenter à ce jeune homme assis derrière moi. Sans peur, sans honte, avec le sourire. Parce que je ne projette pas sur lui toutes mes attentes d’un mari parfait, mais je le vois comme une créature de Dieu digne d’être rencontrée.

Au delà de ces efforts, je me suis positionnée dans l’intercession pour faire des rencontres. Nous pouvons faire tous les efforts humains possible, mais tout ne dépend pas de nos actions terrestres. Nous pourrions aller dans tous les meilleurs endroits pour rencontrer des personnes supers et toujours rater les célibataires de notre tranche d’âge ou bien rester paralysés par la peur. J’ai prié pour que Dieu permette ces rencontres. Je crois qu’il a répondu tout d’abord par des révélations qui m’ont poussée à ouvrir mon coeur et à aller à la rencontre de l’autre. Une fois mon coeur bien ouvert, il a envoyé des personnes vers moi. Je vis au Liban depuis l’automne dernier et, depuis trois semaines, Dieu a envoyé des hommes célibataires vers moi dans des lieux et à des moments complètement improbables. Et le mieux, c’est qu’ils correspondent aux désirs de mon coeurs, ils ont les caractéristiques qui me tiennent à coeur. J’en ai rencontré quasiment un par jour. Le plus improbable était ce jeune Français missionnaire, croisé totalement par hasard au beau milieu d’un camp de réfugiés.

De ce processus de rencontre que j’expérimente depuis que j’ai commencé à écrire ce blog, en juillet 2014, j’ai appris deux choses que j’aimerais vous transmettre.

1. N’ayez pas de critères au stade de la rencontre. Ouvrez vos coeurs et allez rencontrer toutes les merveilleuses créatures de Dieu

2. Priez! Dieu a plein de personnes à vous faire rencontrer. C’est faux de dire « il n’y a aucun célibataire dans ma tranche d’âge! » Même au fin fond de la brousse on peut faire des rencontres! Notre Dieu est le Dieu de l’impossible! Positionnez vous dans l’intercession pour que ces rencontres ne soient pas volées par l’ennemi.

Publicités

Une réflexion sur “Comment je suis finalement parvenue à faire des rencontres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s