Où est la limite avec la séduction?

(Un peu d’humour avec une vidéo à la fin de l’article)

Lorsque je parle de faire beaucoup de rencontres et de ne pas avoir peur d’aller vers l’autre, j’entends parfois : « mais, n’est-ce pas de la séduction ? ». C’est une vraie question. Où est-la limite entre aller vers l’autre pour apprendre à le connaître et chercher à séduire quelqu’un ?

Contrairement aux idées reçues, l’esprit de séduction[1] ne nous permet pas d’affronter nos craintes et notre timidité pour aller vers l’autre. Il cherche plutôt à attirer tous les regards, captiver l’attention du sexe opposé et attiser son désir. C’est un esprit mauvais qui ne nous pousse pas à aller vers l’autre, mais à l’attirer vers nous comme un aimant. Lorsque je vivais avec cet esprit, je cherchais sans arrêt à avoir le regard des hommes sur moi. J’étais tellement insécurisée dans mon identité, que j’avais besoin du regard des hommes, de leur approbation et de leurs compliments pour me sentir exister et valorisée. Par contre, si ces hommes cherchaient à entrer en relation avec moi je prenais peur et je les rejetais. Cet esprit est facilement comparable à la figure mythologique de la sirène qui chante pour attirer les marins puis les mange. Proverbes 7 décrit les effets de la séduction :

« A force d’artifices, elle le fit fléchir; par ses doux propos, elle l’entraîna. Alors il se mit soudain à la suivre comme un bœuf qui va à l’abattoir, comme un fou qu’on lie pour le châtier, jusqu’à ce qu’une flèche lui transperce le foie comme un oiseau qui se précipite dans le filet sans se douter qu’il y va de sa vie. »

Proverbes 7 :21-23

L’esprit de séduction puise sa force dans notre insécurité. En effet, si nous ne nous sentons pas aimé(e) et aimable, il est tentant de chercher à séduire pour se sentir désiré(e). Cependant, mon expérience me permet d’assurer que le pouvoir de séduction ne rassasie jamais notre soif de nous sentir aimés. Le plaisir de recevoir de l’attention laisse rapidement la place à la frustration et au vide. Seul Dieu peut nous donner l’amour dont nous avons besoin. De plus, la séduction ne permet jamais de construire une véritable relation d’amour. Elle produit de la fascination chez le sexe opposé, ce qui empêche une connexion réelle des cœurs. Lorsque les paillettes disparaissent et que la réalité reprend le dessus, la relation bâtit sur une fausse image s’effondre subitement. Nous découvrons alors que ce que nous pensions être de l’amour ne l’est pas. L’effet chaud/froid est effrayant. En regardant autour de nous, nous constatons que beaucoup de relations se construisent ainsi, ce qui amène les magazines de psychologie et les films romantiques à questionner la possibilité d’un amour qui dure toute la vie. Non, la séduction ne nous aidera pas à construire un couple solide. Elle nous poussera plutôt dans des expériences fortes sur le coup qui disparaissent aussi vite qu’elles apparaissent.

Parfois, nous ne sommes dans le rôle du « séducteur », mais de la personne séduite. La plupart du temps, nous ne nous en rendons pas compte. Nous avons l’impression de vivre le rêve, l’amour au premier regard, le coup de foudre… Nous croyons avoir enfin rencontré LA personne et nous oublions toutes les autres. Nous ne pouvons pas nous arrêter de penser à elle et nous ne pouvons pas vraiment expliquer pourquoi elle nous attire. Nous commençons à désirer être avec cette personne et nous avons peur de la perdre. Nous avons l’impression que c’est la meilleure, que nous n’en rencontrerons pas d’autre qui nous plaise autant. Voici des symptômes qui indiquent que nous sommes sous l’emprise d’un esprit de séduction chez une personne. Il est souvent difficile de se l’avouer car nous voulons croire qu’il s’agit d’une rencontre divine qui va nous conduire dans un mariage de rêve. Demandons à Dieu du discernement pour savoir si nous sommes en train de nous faire avoir par un esprit. Une bonne question à se poser est : est-ce que je me sens libre de construire une amitié et de lâcher prise ? Ou est-ce que je suis dans une fascination malsaine ? Si nous construisons une relation sur cette fascination, le résultat sera catastrophique. Idéalisant la personne, nous risquons de mettre des attentes trop élevées sur la relation et d’être déçus.

Alors que faire ?

Si vous reconnaissez avoir une attitude de séduction ou si vous observez que vous attirez les personnes de l’autre sexe comme un aimant, une repentance sincère vous rendra libre de l’esprit de séduction[2]. Par la séduction, nous blessons profondément des personnes du sexe opposé, mais aussi des personnes du même sexe contre qui, quand nous sommes dans la séduction, nous nous posons en compétiteurs. Demandons au Saint Esprit de nous convaincre de péché et de nous montrer quelles conséquences a notre comportement sur nos relations avec les autres, notre relation avec Dieu et sur nous-même. Renonçons à notre pouvoir de séduction. Oui, la séduction donne du pouvoir sur les autres. Je l’ai réalisé après avoir été délivré de cet esprit : les hommes ne me regardaient plus comme avant. Je n’étais plus le centre. C’était très douloureux sur le coup. Cette délivrance a mis en lumière un sentiment de rejet en moi, qui avait été auparavant dissimulé par le pouvoir de séduction qui me permettait de me sentir admirée par les hommes. Deux solutions se sont alors offertes à moi : chercher à nouveau à séduire ou chercher à connaître l’amour de Dieu pour moi. J’ai couru dans les bras de Dieu qui m’a révélé son amour, plus fort que le regard des autres, ce que les gens peuvent penser, les expériences de rejet, les circonstances difficiles… Agenouillons nous devant le Père pour connaître son amour et vivre dans cette assurance, de fils et fille aimés et dignes d’être aimés. Ainsi nous pourrons aller vers les autres en toute confiance, non pour chercher à se sentir aimer, mais pour les aimer, car nous nous savons aimés du créateur de l’univers.

Que faire si nous nous sentons séduit(e) par quelqu’un et que Dieu nous révèle que c’est un esprit de séduction ? Tout d’abord, ce n’est pas forcément utile d’aller voir la personne pour lui dire qu’elle a un esprit de séduction. Il est plus judicieux de prier pour elle et de lui pardonner. C’est le rôle de Dieu de juger, le rôle du Saint Esprit de convaincre, le rôle de Jésus de sauver et notre rôle d’aimer. Si Dieu vous appelle à enseigner quelqu’un sur l’esprit de séduction, assurez vous de ne pas garder de ressentiment contre elle et de le faire, non dans le but de la juger, mais par amour. Demandons à Dieu son regard sur cette personne et du discernement pour la voir hors de l’esprit de séduction. Gardons à l’esprit que la séduction prend racine dans l’insécurité et donc que si cette personne a laissé cet esprit entrer dans sa vie, c’est sûrement qu’elle est insécurisée dans son identité. Nous devons voir qu’elle est manipulée par cet esprit, même si elle a sa responsabilité de l’avoir laissé entrer et de l’entretenir. Pour se protéger de l’esprit et construire une relation d’amitié avec cette personne sans intervention de la séduction vous pouvez lier l’esprit. Nous ne pouvons chasser un esprit d’une personne sans son accord et sans que cette personne ne se soit profondément repentie, mais nous pouvons nous saisir de l’autorité que Jésus nous a donné par sa mort et sa résurrection pour lier ou bâillonner l’esprit. Concrètement, avant un rendez-vous ou un temps passé avec cette personne, vous pouvez déclarer « je lie l’esprit de séduction dans le nom de Jésus. Il n’a pas le droit de s’exprimer pendant le temps que je vais passer avec cette personne. Je déclare la liberté des enfants de Dieu et un partage en profondeur dans la vérité. Je refuse toute interférence de l’ennemi et place ce temps sous l’autorité de Jésus. Lui seul règne sur ce moment ».

[1] Pour une compréhension du monde spirituel, je vous conseille la lecture des deux tomes Au nom de Jésus, de Gilles Boucomont

[2] Voir Les clés de la délivrance, Michelle D’Astier de la Virgerie

Les dangers de la séduction en vidéo:

Publicités

2 réflexions sur “Où est la limite avec la séduction?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s